L'assurance emprunt immobilier chez les jeunes primo accédants

La baisse actuelle des taux de prêt immobilier invite les jeunes primo-accédants à matérialiser leur projet. 18 % des 18-35 ans et 27 % des 25-35 ans ont fait le projet d'acquérir leur première résidence principale en 2015. Les primes d'assurance de crédit immobilier, à souscrire obligatoirement, se montent à 25 % du montant final du financement. Pourtant, les jeunes la méconnaissent, révèle une enquête de l'IFOP, en février 2015.

Engouement des jeunes pour l'achat de leur première résidence principale

Rachat de crédit

Un tiers des jeunes primo-accédant sondés croit que l'assurance d'un crédit immobilier n'est pas obligatoire. Ce n'est, certes, pas une obligation légale, cependant, aucun établissement bancaire n'accorde de prêt sans assurance. Il s'agit d'une garantie pour la banque et pour l'emprunteur, s'il ne peut payer ses mensualités.

La majorité des jeunes accédants à la propriété savent qu'il est nécessaire d'englober l'assurance du prêt, 70 % ignorent son coût et le fait qu'elle représente 25 % du montant global de l'emprunt.

Invités à chiffrer ce montant en partant d'un capital de 150 000 € sur 20 ans (il est actuellement situé entre 5 520 € et 12 600 €) : 21 % l'ont estimé à moins de 1500 €, 49 % situés entre 1500 € et 5 000 € et 22 % l'ont placé entre 5 000 € et 10 000 €. Seulement, 9 % se doutaient qu'il dépasse le seuil des 10 000 €.

Méconnaissance des jeunes de l'assurance de crédit immobilier

L'ignorance de cette réalité de l'assurance concernant l'emprunt immobilier est extrêmement pénalisante dans le contexte actuel de taux bas car c'est le facteur qui influe le plus sur le montant total du financement.

Le manque d'informations des jeunes, sur cette notion également, est flagrant. 78 % croient pouvoir s'adresser à n'importe quelle compagnie d'assurance, autre que leur établissement bancaire, pour souscrire cette assurance indispensable alors que ce marché des prêts relatifs à l'immobilier est dominé à 85 % par les banques.

Bonne nouvelle : depuis 2010, la délégation d'assurance est accordée. Les jeunes emprunteurs peuvent donc faire jouer la concurrence pour dénicher un contrat d'assurance emprunt immobilier plus avantageux pour eux. En seffet, il s'avère que le contrat de groupe de la banque n'est pas intéressant pour les jeunes emprunteurs.

Retrouvez toutes les informations essentielles à connaître avant d'aller voir les banques pour soucrire son crédit immobilier.